fr en

A la une

L'éditorial de Jean-Pierre Favennec
 8 janv. 2018

2018 : Une année de progrès

Les perspectives de croissance économique pour l’année 2018 sont favorables et l’Afrique devrait en bénéficier. Après plusieurs années de forte croissance jusqu’en 2014, notre continent a souffert de la baisse du prix du pétrole qui pour de nombreux pays est une source majeure de revenus. Avec la reprise des prix du pétrole en 2017, la situation s’améliore d’autant que ces prix vont se maintenir voire progresser en 2018. 
Le plafonnement de leur production par de nombreux pays producteurs, OPEP ou non OPEP, commence à porter ses fruits car la demande en carburants et en produits pétrochimiques ne cesse de croître dans les pays émergents. Certes la volonté de lutter contre le réchauffement climatique, le développement des voitures électriques vont réduire la demande de pétrole mais l’Agence Internationale de l’Energie table sur une augmentation de la demande jusqu’en 2040. Au-delà d’autres énergies devront prendre le relais. L’Afrique, avec en particulier le développement du solaire a pris un bon départ dans le développement des énergies renouvelables. Souhaitons d’ailleurs que la diversification des ressources entamée par les pays producteurs d’hydrocarbures s’accélère.
Pour réfléchir à ces problèmes l’ADEA a organisé deux importantes conférences à Paris :
- Le 18 septembre une conférence consacrée à « L’électricité en Afrique : quelle feuille de route pour l’accès universel ? » avec la participation de Hannah Daly - AIE, de Lionel Taccoen, Président de Global  Electrification, d’Alban D’Hautefeuille et de Christophe Le Blan, Total et de Christèle Adedjoumon
-  Le 21 Novembre une conférence consacrée au « Gaz naturel et son rôle en Afrique subsaharienne », région où il est en plein développement
Pour poursuivre ces réflexions l’ASDEA et l’ADEA organisent à Dakar le 18 Janvier une conférence sur le thème de l’Electrification, avec la participation de nombreux spécialistes Sénégalais. N’oubliez pas de vous inscrire auprès de Latifa Hanifi (latifa.hanifi@bestcap.fr) ou bien de Mohamed Seck, secrétaire de l’ASDEA (saheldis@yahoo.fr)
Enfin le 16ème Salon International de l’Energie et du Pétrole organisé par l’Association Sénégalaise pour le Développement de l’Énergie en Afrique, avec le soutien de l’ADEA et de Bestcap, aura lieu les 3 et 4 Mai au King Fahd. N’hésitez pas à vous inscrire et à réserver vos stands. Tous les renseignements sont disponibles sur ce site et auprès de Serigne Momar Dièye, Président de l’ASDEA
Bonne année à tous
À très bientôt à Dakar

Jean-Pierre Favennec
Président
Association pour
le Développement
de l'Énergie en Afrique

Etude

L'Énergie en Afrique à l'horizon 2050

Etude de l'ADEA réalisée avec le soutien de l'institut de la Francophonie pour le dévevoppement durable

Lire l'étude

Point de vue
 19 févr. 2016

Jean-Pierre Favennec sur Radio Algérie International : "L’accord de Doha, un pas positif pour le marché pétrolier"

 Ecouter l'interview

Communiqué de presse
 25 sept. 2015

A 66 jours de la COP21, l’Association pour le Développement de l’Energie en Afrique (ADEA) publie, "l’Energie en Afrique à l’horizon 2050".

Interview
 1 mai 2015

Jean-Pierre Favennec, président de l'ADEA : «Il ne faut pas être naïf, les besoins sont tels qu’il va falloir recourir à toutes les sources disponibles»

Evènements

Conférence

SIEPA Africa 2018 - Salon International de l'Énergie et du Pétrole

Dakar - 3 et 4 mai 2018 

L’Énergie pour le développement en Afrique 

Sommet & Exposition

Conférence

L’Électricité en Afrique subsaharienne , progrès, défis, perspectives

C'était le jeudi 18 janvier à Dakar…

Think-Tank
du 8 nov. 2017

Téléchargez le compte rendu de la réunion du think tank Énergie pour l'Afrique

Le gaz naturel en Afrique

Plus d'informations

Revue n°21
du 5 juin 2017
n°21 - 2017-06-05 16:25:33

Contact abonnement
Latifa Hanifi :  01 47 16 97 92

Anciens numéros

Vu sur le web

Ethiopie : en deux ans, 993 villages ont été électrifiés et le réseau de 146 villes a été amélioré
 12 févr. 2018
En Ethiopie, les deux années d’implémentation du Plan de croissance et de transformation (GTP II), ont permis d’apporter l’électricité à 993 villages et d’améliorer la fourniture électrique de 146 villes. C’est ce qu’a annoncé le ministère de l’eau, de l’irrigation et de l’énergie. Source : AgenceEcofin.com
Mali : la Banque islamique de développement alloue 148 millions € à la centrale de Sirako (100 MW)
 12 févr. 2018
Le gouvernement malien vient d’entériner le projet de loi portant sur le financement par la Banque islamique de développement du projet de construction de la centrale thermique de Sirako. L’infrastructure qui fonctionnera au fuel lourd, aura une capacité de  100 MW et le projet de sa construction intègre également la construction d’une sous-station de 150 kV et d’une ligne électrique de 30 kV. Source : AgenceEcofin.com
Un champ gazier géant réconcilie le Sénégal et la Mauritanie
 12 févr. 2018
La crise entre Dakar et Nouakchott semble avoir été enterrée par le signature d’un accord de coopération intergouvernementale sur la gestion du complexe gazier de la Grande Tortue Ahmeyin, le 9 février à Nouakchott. Un accord qui devrait faciliter le démarrage de l’exploitation d’un gisement dont les réserves sont estimées à 450 milliards de mètres cubes de gaz et qui se trouve à cheval sur les eaux territoriales des deux pays.
Énergies : acquisitions tous azimuts pour Engie
 7 févr. 2018
Depuis qu’il s’est doté d’une division consacrée au continent africain, le géant français, Engie y accélère son développement dans les services et les énergies renouvelables en multipliant les rachats. Au Maroc, en Côte d’Ivoire, en Ouganda… Et il ne compte pas s’arrêter là. Source : JeuneAfrique.com
Côte d’Ivoire : Les interventions en chiffres de la BAD en 2017 (Adesina)
 7 févr. 2018
Abidjan – A l’occasion du traditionnel déjeuner annuel du Nouvel an qu’il offrait mardi à Abidjan aux Ambassadeurs et représentants des institutions internationales accrédités en Côte d’Ivoire, le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a donné la primeur des chiffres pour l’année écoulée. Source : News.Abidjan.net

Partenaires

l'IAE créé en 2013 propose des stages de formation, conférences, études et des recherches en Afrique.