fr en

A la une

L'éditorial de Jean-Pierre Favennec
 28 déc. 2018

2019

L’année 2019 sera importante pour le développement de l’énergie en Afrique. La fin de cette année se déroule dans un contexte troublé. On assiste à un effondrement du prix du brut alors que les spécialistes s’attendaient à une envolée. Le prix du gaz naturel revient à ses valeurs récentes après un pic au début de l’hiver.

La baisse du prox du pétrole est une aubaine pour les pays africains importateurs où les prix sont souvent bloqués pour protéger les consommateurs. A l’inverse les pays producteurs souffrent et la plupart d’entre eux ne peut se satisfaire d’un prix inférieur à 60 dollars. La réaction pourrait être aussi vive que l’a été la chute.

Un prix du gaz bas est aussi une bonne chose pour les projets de production d’électricité à partir de gaz qui pourront plus facilement se développer

Rappelons nos récents événements :

  • Notre Assemblée Générale le 24 Novembre qui a permis de fixer les grandes orientations de la prochaine année
  • Le Salon International du Développement de l’Electricité à Cotonou les 6 et 7 décembre où plus de 200 spécialistes ont fait le point sur la situation du secteur : perspective d’offre et de demande, rôle du gaz naturel, importance des renouvelables, nécessité absolue de la formation

Pour l’année 2019 sont d’ores et déjà prévus :

  • La réunion du Think Tank Energie pour l’Afrique qui aura lieu le 17 Janvier, chez Eurogroupconsulting, salle Bistrot (17ème étage) 52 Quai De Dion Bouton, 92800 Puteaux. Cette réunion sera consacrée à « Quelle qualité des produits en Afrique ? Quel avenir pour le Raffinage ? » avec la participation de David Bleasdale (Citac) et Babajite Soyode pour la raffinerie Dangote
  • Le prochain Salon International de l’Energie et du Pétrole en Afrique aura lieu les 11 et 12 juin à Dakar, au King Fahd. Réservez les dates !

L’ADEA vous souhaite une excellente année 2019

Amitiés à tous

Jean-Pierre Favennec
Président
Association pour
le Développement
de l'Énergie en Afrique

Réponse au Directeur de Jeune Afrique
 15 juil. 2018

Monsieur le Directeur

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre éditorial du 16 juin consacré à l'électricité en Afrique

Rappel
 26 mars 2018

 l’ADEA a organisé récemment plusieurs importantes conférences

Etude

L'Énergie en Afrique à l'horizon 2050

Etude de l'ADEA réalisée avec le soutien de l'institut de la Francophonie pour le dévevoppement durable

Lire l'étude

Evènements

Conférence

Quels produits pétroliers pour l’Afrique ?

Quel avenir pour le raffinage du Continent africain ? 

 Jeudi 17 janvier 2019
 de 16h30 à 19h

EUROGROUP Consulting  - salle Bistrot (17è étage)
Tour Vista, 52 Quai de Dion Bouton, 92800 Puteaux

Conférence

L'ADEA à l'agenda 2019

Début 2019, l'ADEA organise deux conférences sur l’électricité (dates à préciser), l’une sur l’état de l’électrification, l’autre sur le rôle des moyens de paiement.

Et aussi et surtout, le 17ème Salon International de l’Energie et du Pétrole en Afrique Dakar les 11 et 12 Juin 

Think-Tank
du 8 nov. 2017

Téléchargez le compte rendu de la réunion du think tank Énergie pour l'Afrique

Le gaz naturel en Afrique

Plus d'informations

Revue n°22
du 3 mai 2018
n°22 - 2018-05-03 03:52:42

Contact abonnement
Latifa Hanifi :  01 47 16 97 92

Anciens numéros

Vu sur le web

La Tunisie, pays à haut rendement dans le domaine des énergies renouvelables
 9 janv. 2019
En une seule année, la Tunisie a gagné 44 places dans le classement des pays dans le domaine des énergies renouvelables. Source : Webdo.tn
Pétrole-OPEP : l'Angola premier pays africain à appliquer la baisse de production
 8 janv. 2019
Les autorités angolaises ont annoncé avoir mis en vigueur depuis le début de l’année, la décision des pays membres de l’OPEP de réduire leur production de pétrole pour faire remonter les cours. Avec une production de 1,5 million de barils, l’Angola va devoir réduire sa production de 47.000 barils par jour soit bien plus que les 29.000 barils annoncés initialement, et espérer un impact sur les marchés internationaux. Source : Afrique.LaTribune.fr
L’électricité est-elle accessible à seulement 19 % de Burkinabés ?
 7 janv. 2019
« L’électricité, il faut le rappeler, est accessible à 19 % seulement des 19 millions de Burkinabés. En zone rurale, 3% seulement de la population a le courant », a indiqué Radio France Internationale (RFI), dans son édition matinale du 17 décembre 2018. Source : AfricaCheck.org
Guinée : 500 millions d'euros pour l'énergie
 5 janv. 2019
L’AFD va débloquer plus de 500 millions d’euros en faveur de la Guinée pour financer diver secteurs dont l’énergie. Source : Energies-Media.com
Des kits solaires pour éclairer l'Afrique
 2 janv. 2019
Ces kits solaires qui éclairent les Africains privés de réseau électrique. Source : BFMTV.com

Partenaires

l'IAE créé en 2013 propose des stages de formation, conférences, études et des recherches en Afrique.