fr en

A la une

L'Edito de Jean-Pierre Favennec
 12 janv. 2017

L’énergie en Afrique en 2017

L’énergie reste au cœur des enjeux du développement en Afrique en cette nouvelle année. Faire progresser l’électrification du continent est une priorité. Le Sénégal est en pointe dans ce secteur avec l’inauguration d’une centrale solaire par le président Macky Sall en fin d’année et la décision d’abaisser de 10 % le prix du kwh. Plus d’électricité disponible à un prix plus bas favorisera l’électrification.

Les découvertes de pétrole et de gaz un peu partout en Afrique, du Mozambique et de la Tanzanie au Sénégal et à la Mauritanie devraient également favoriser la production électrique à partir d’un combustible efficace et peu polluant. La complémentarité entre gaz (pour des installations de moyenne à grande taille) et solaire (pour les villages isolés, mais aussi pour des contributions plus substantielles  -centrales de quelques dizaines de MW) est une chance pour l’Afrique.

Notre prochain Salon International de l’Énergie et du Pétrole en Afrique qui regroupera le 15ième Sommet de l’Énergie et la troisième exposition permettra tout à la fois de montrer les progrès de l’exploration production pétrolière et gazière du continent, l’accélération de l’électrification et les avancées des énergies renouvelables. L’annonce récente de l’arrivée de BP dans le consortium conduit par Kosmos et qui a mis à jour de très vastes réserves de gaz au large des cotes sénégalaises et mauritaniennes, les augmentations régulières des réserves de pétrole annoncées par Cairn au large de Dakar sont autant de signes positifs pour le Sénégal et pour l’Afrique de l’Ouest. La baisse spectaculaire des coûts de production du solaire est également très encourageante.

L’ADEA vous souhaite une excellente année 2017. Rendez-vous à Dakar en mai.

 

Jean-Pierre Favennec
Président
Association pour
le Développement
de l'Énergie en Afrique

Etude

L'Énergie en Afrique à l'horizon 2050

Etude de l'ADEA réalisée avec le soutien de l'institut de la Francophonie pour le dévevoppement durable

Lire l'étude

Point de vue
 19 févr. 2016

Jean-Pierre Favennec sur Radio Algérie International : "L’accord de Doha, un pas positif pour le marché pétrolier"

 Ecouter l'interview

Communiqué de presse
 25 sept. 2015

A 66 jours de la COP21, l’Association pour le Développement de l’Energie en Afrique (ADEA) publie, "l’Energie en Afrique à l’horizon 2050".

Interview
 1 mai 2015

Jean-Pierre Favennec, président de l'ADEA : «Il ne faut pas être naïf, les besoins sont tels qu’il va falloir recourir à toutes les sources disponibles»

Evènements

Conférence

Siepa 2017

Salon International de l'Énergie et du Pétrole en Afrique

SOMMET & EXPOSITION

Dakar - Sénégal - mercredi 10 & jeudi 11 mai 2017

Télécharger le programme

 

Think-Tank
du 2 nov. 2016

Téléchargez le compte rendu de la réunion du think tank Énergie pour l'Afrique

Quel raffinage et quels produits pour l'Afrique ?

Plus d'informations

Revue n°20
n°20 - 2016-05-01 00:00:00
du 1 mai 2016

Contact abonnement
Latifa Hanifi :  01 47 16 97 92

Anciens numéros

Vu sur le web

Afrique du sud : Pretoria décidée à réformer son mix énergétique
 14 févr. 2017
L’Afrique du Sud cherche à diversifier ses sources d’énergie en optant pour le renouvelable. Dépendant à 90% du charbon, le pays vient de connaître des coupures en approvisionnement qui ont impacté le tissu industriel du pays. Promu par le président, Jacob Zuma, cette politique a été dotée de 14,5 milliards de dollars et repose sur le recours à des entreprises indépendantes pour accompagner l’adaptation du producteur d’électricité du pays. Source : afrique.latribune.fr
Guinée : Conakry abritera le sommet des chefs d’Etat africains sur les énergies renouvelables
 14 févr. 2017
Conakry, Guinée-L’annonce a été faite le weekend dernier par Mme Makalé Camra, ministre   des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, à l’occasion d’une rencontre avec la presse locale.
Pétrole : Le gouvernement gabonais disposé à former des cadres sénégalais
 31 janv. 2017
Dakar (APS) – Le gouvernement gabonais qui produit du pétrole depuis 1954 est disposé à aider à la formation de cadres sénégalais dans le domaine de l’exploitation de cette ressource énergétique a annoncé, mardi à Dakar, son ambassadeur, Michel Régis Onanga Mamadou Ndiaye. Source : APS
Le solaire sort de l'ombre
 30 janv. 2017
Chute du prix des panneaux, afflux massif de capitaux et contraintes environnementales poussent les producteurs d'électricité, les industriels et de plus en plus de pays à jouer massivement la carte du soleil. La Chine fait pour l'instant la course en tête
le Togo réajuste sa stratégie
 30 janv. 2017
Le Togo vient d'annoncer qu'il se retirait du projet de construction du barrage hydroélectrique d'Adjarala, qu'il devait mener en tandem avec le Bénin. Projet commun entre les deux pays, ce barrage devait contribuer à résoudre le déficit énergétique des deux pays. Toutefois , Lomé devrait annoncer sa stratégie énergétique alternative dans les prochains mois. Source : La Tribune Afrique

Partenaires

l'IAE créé en 2013 propose des stages de formation, conférences, études et des recherches en Afrique.