fr en

A la une

L'éditorial de Jean-Pierre Favennec
 2 janv. 2023
SIEPA 2023 : 7 et 8 Mars 2023 à Dakar

Le prochain Salon International de l’Energie et du Pétrole en Afrique aura lieu les 7 et 8 Mars à Dakar. Le SIEPA est organisé en coopération avec le Ministère du Pétrole et des Energies

Après une longue interruption due à crise sanitaire, le SIEPA revient. Pendant deux jours nous débattrons de tous les défis de l’énergie : mise en production de nouveaux gisements de pétrole et de gaz, développement des besoins en produits pétroliers, accès généralisé à l’électricité grâce au gaz et au renouvelables, débat sur l’utilisation des revenus pétroliers, mesures pour faire face au changement climatique.

Tous les détails sur notre site www.siepa-conference.com

Projets pétroliers et gaziers au Sénégal

Le projet Sangomar devrait entrer en production à la fin de cette année et fournir de l’ordre de 100 000 barils par jour.

Le projet GTA devrait être opérationnel dans un peu plus d’un an et livrer 2,5 millions de tonnes de GNL par an. Il alimentera en outre les marchés Sénégalais et Mauritaniens en gaz naturel et fournira le combustible d’une centrale électrique à Saint Louis.

Ces projets vont permettre une croissance rapide de l’économie sénégalaise et favoriser l’émergence.

Projets dans la sous région

La production pétrolière au Nigeria reprend des couleurs grâce à une limitation des vols de brut dans la région du delta du Niger et remonte à 1,6 millions de barils par jour (Mbj). En Angola la production est de l’ordre de 1 Mbj, loin des 2 Mbj des années 2010.

Le Ghana devrait devenir le troisième producteur de pétrole d’Afrique de l’Ouest dabs quelques années grâce à d’importantes découvertes récentes. Le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Tchad restent des producteurs substantiels et grâce à un oléoduc qui traversera le Bénin, le Niger pourra exporter prochainement le pétrole d’Agadem.

Outre le pétrole le gaz naturel est appelé à se développer dans les prochains mois. Le Nigéria reste de loin le plus important exportateur de GNL de la région mais la Guinée Equatoriale, l’Angola et le Cameroun disposent également d’installations de liquéfaction. Le Congo Brazzaville rejoindra bientôt ce club des exportateurs de GNL.

Les énergies renouvelables

Si l’Afrique de l’Ouest (et du Centre) est riche en gaz et en pétrole, nombreux sont également les projets d’énergie solaire (surtout) en Afrique subsaharienne. Plus récemment des projets de production d’hydrogène sont apparus au Maroc, en Egypte, en Mauritanie, en Namibie, en Afrique du Sud. Le potentiel – théorique – de production d’hydrogène à un coût relativement faible est considérable

En outre l’Afrique détient une part importante des réserves de Cobalt, de platine , de manganèse qui sont nécessaires pour la construction des batteries et d’équipements pour la production de renouvelables

Conclusion provisoire

L’Afrique et en particulier l’Afrique subsaharienne, après quelques reculs dus à la pandémie, peut et doit progresser vers un bien meilleur accès à l’électricité et aux combustibles de cuisson propres. Les disponibilités en gaz et en GPL (butane), le potentiel hydraulique, solaire et éolien, les ressources en métaux rares vont favoriser les progrès

Nous vous souhaitons une très bonne année 2023

Nos félicitations à tous les deux

Amitiés à tous

Jean-Pierre Favennec
Président
Association pour
le Développement
de l'Énergie en Afrique

L’impact des sanctions européennes sur le brut russe
 1 déc. 2022

Interview de JP Favennec

L’avenir des renouvelables
 13 déc. 2022

Dans son dernier rapport, l'Agence Internationale de l'Énergie dévoile que le coût des technologies liées aux énergies renouvelables baissait fortement. Une baisse qui favorise le développement de celles-ci.
Interview de JP Favennec

Evènements

Conférence
22 juin 2022

Impact de la guerre en Ukraine

L’impact de la guerre en Ukraine et des bouleversements des marchés pétroliers sur l’approvisionnement en Afrique de l’Ouest

Plus d'informations
Conférence
7 mars 2022

la Transition Énergétique en Afrique de l'Ouest

Conférence par Zoom

Plus d'informations
Conférence
7 déc. 2021

Une conférence Pétrole & Énergie en Afrique

Présentations disponibles

Think-Tank
du 18 mai 2021

Téléchargez le compte rendu de la réunion du think tank Énergie pour l'Afrique

Le développement des réseaux électriques de transport et de distribution en Afrique de l’Ouest

Plus d'informations

Revue n°23
du 10 juin 2019
n°23 - 2019-06-10 09:16:40

Contact abonnement
Latifa Hanifi :  01 47 16 97 92

Anciens numéros

Vu sur le web

La technologie FLNG a-t-elle le vent en poupe en Afrique ?
 1 avr. 2022
Le projet LNG opéré par ENI dans le Canal du Mozambique, Coral South, devrait produire sa première cargaison de LNG cette année, en 2022. La pièce maîtresse du projet (les unités de liquéfaction du gaz naturel) repose sur un Floating LNG de haute mer construit à neuf (new built) dans un chantier naval de Samsung en Corée du Sud qui est arrivé sur son site de production en Janvier dernier.
Electricité pour 100 millions d’Africains
 26 janv. 2022
Lancé par les Emirats arabes unis (EAU), un programme dénommé "Initiative Etihad 7", a été lancé lors de la Semaine de durabilité d’Abu Dhabi 2022 par Lilia Habboul. (Source : L’Observateur du Maroc et d’Afrique)
Mettons fin à la pauvreté énergétique en Afrique: Universaliser l'accès à l’électricité grâce aux énergies renouvelables
 9 juil. 2021
Près de 800 millions de personnes n’ont toujours pas accès à l’électricité à travers le monde, dont 600 millions en Afrique subsaharienne. C’est une injustice flagrante à une époque où les inégalités entre riches et pauvres ne cessent de se creuser. Et pourtant, grâce à la baisse rapide du coût des énergies renouvelables et aux investissements verts qui devraient faire suite à la pandémie, nous pourrions mettre un terme à la pauvreté énergétique au cours des 10 prochaines années. Donner accès à l’énergie à tous d’ici à 2030 est possible, mais pour cela il faut aller plus vite. C’est pourquoi l’Agence internationale de l’énergie et la Commission européenne invitent leurs partenaires à placer l’accès à l’énergie au cœur de la coopération avec l’Afrique.
Source : MatinLibre.com par Frans Timmermans et Fatih Birol

Partenaires